Comprendre le mécanisme de la transpiration

Pour bien comprendre ce mécanisme, voyons ensemble deux définitions de la transpiration ou sudation.

I/DEFINITION

1. Selon le dictionnaire Larousse, il est dit :

Transpiration, nom féminin (de transpirer)

  • Élimination de la sueur par les pores de la peau.
  • La sueur elle-même.
  • Rejet de vapeur d'eau par une plante, favorisant l'ascension de la sève brute.

2. Selon le site médical docteurclic.com, il est dit :

  • La transpiration est une fonction normale de la peau qui lui permet de se rafraîchir en cas de chaleur excessive grâce au phénomène d'évaporation.
  • La sueur qui la compose est fabriquée par les glandes sudoripares.
  • Sueurs et transpiration sont pratiquement synonymes. Toutefois, il y a une légère nuance : les sueurs sont le plus souvent d'apparition brutale, et elles sont ressenties comme ayant un caractère de gravité ou témoignant d'une réaction de l'organisme à une agression quelle qu'elle soit. La transpiration est plutôt ressentie comme quelque chose de désagréable, mais de parfaitement normal : on transpire en faisant un effort, ou parce qu'il fait chaud.
  • Cela dit, on va considérer ici qu'il s'agit d'un seul et même phénomène : la fabrication de sueur par les glandes sudoripares de la peau.

II/LE RÔLE DE LA TRANSPIRATION

 

Tout d’abord, elle est due aux glandes sudorales qui provoquent la transpiration.

La transpiration joue un rôle capital dans la thermorégulation ou régulation de la chaleur du corps de l’homme, lui permettant d’assurer ainsi une homogénéité de la chaleur corporelle avec les variations de température extérieurs.

Ils existent deux variétés de glandes sudorales, les glandes eccrines qui nous concernent et à l’inverse les glandes apocrines qui eux concernent surtout les animaux qui se repère avec les odeurs.

Donc le rôle des glandes eccrines, qui sont réparties sur l’ensemble du corps, est d’assurer l’évacuation de 99% d’eau.

En effet, son canal intradermique (en dessous du derme) poursuit sa course vers l’extérieur et varie selon les personnes, son diamètre moyen est estimé entre 5 et 10 microns.

 

III/POURQUOI ON TRANSPIRE ?

 

C’est un phénomène naturel du corps et plus précisément de l’Hypothalamus qui fait partie du système nerveux central. L’Hypothalamus est situé au cœur du cerveau, très sensible à notre environnement.

Qui fasse beau ou mauvais temps, le stress ou la relaxation ou encore le rire ou la peur ont une influence très marqué sur notre système nerveux.

Ce système nerveux commander par notre cerveau, stimule l’Hypothalamus. Cette stimulation va induire une libération de diffèrent hormone qui influencera les glandes eccrines.

Chaque glande encrine qui va être stimulés, conduira à refroidir la peau en lâchant de l’eau.

On aura une sensation de bien-être pour inverser la tendance négatif (stress, peur, chaleur,…)

 

IV/DES TRAITEMENTS POUR SOIGNER LA TRANSPIRATION

 

  • Les anti-transpirants locaux ne soigne pas mais empêche la transpiration, il faut renouveler le traitement quotidiennement pour éviter la transpiration.
  • Le talc ou le bicarbonate de soude remède naturel

 

Commentaires

Laissez votre commentaire