Transpiration excessive du dos

Hyperhidrose ou phénomène de transpiration excessive est un problème très incommodant qui peut être général ou localisé. La sudation excessive se traduit le plus souvent par une transpiration des mains, des pieds et/ou des aisselles. L'hyperhidrose peut notamment affectée le dos. Ce phénomène est une production inexpliquée de sueur en trop grande quantité. Cela entraîne une transpiration en abondance et constante, les glandes sudorales produisant trop de sueur. Cela est causé,notamment, par le thermostat central se situant dans la zone de l’hypothalamus qui détecte la température du sang. Quand la température du sang monte à un certain degré un signal est envoyé et ainsi se produit la transpiration. Par conséquent cette maladie est provoquée à cause d'un dérèglement dans la réception des informations par le corps. Ce phénomène touche davantage les pieds, les aisselles et la paume des mains mais peut, plus rarement, affecter le dos.

Les individus les plus touchés et pourquoi 

Les individus les plus touchés sont les hommes. Les premiers symptômes se déclarent le plus souvent pendant la puberté, et la maladie atteint son paroxysme vers 30 à 40 ans, avant de régresser progressivement. Les causes de cette maladie sont multiples et variées. En effet, l'hyperhidrose du dos est une hyperhidrose dite "essentielle". L'hyperhidrose du dos est surtout provoquée par le stress, c'est un facteur majeur. Outre cela, ce problème peut être causé par des émotions fortes, des fièvres à répétition, mais également par la consommation de certains produits comme les épices ou encore les boissons chaudes.

Astuces pour mieux supporter l'hyperhidrose du dos

Cela peut sembler évident mais les déodorants restent des outils relativement efficaces pour mieux vivre avec cette maladie. En plus de cela il existe des produits préventifs, en pharmacie, pour parer contre la surabondance de sueur. Les anti-transpirants peuvent également servir d'outil contre cette transpiration, bien que leur action soit limitée dans le temps. L'anti-transpirant le plus utile reste le chlorure d'aluminium qui peut se trouver sous forme de pommade.

Solutions et traitements pour en finir avec cette transpiration

Deux solutions d'anti-transpiration sont possibles : la ionophorèse et les injections de toxine botulique. La technique de la ionophorèse consiste en l'application d'un courant électrique à son minimum sur la peau pour bloquer l'utilisation des glandes sudoripares et donc la transpiration. Quant aux injections, elles sont relativement douloureuses et onéreuses. Des traitements plus doux peuvent être envisagés, comme l'homéopathie, plusieurs soins existent selon la zone où est localisée la maladie. Il est donc souvent utile de prendre un rendez-vous avec son dermatologiste pour obtenir un traitement personnalisé mais les effets sont le plus souvent peu efficaces.

Commentaires

Laissez votre commentaire